Comment éviter le coup de barre après le déjeuner ?

20 Jan 2020Bons plans0 commentaires

Éviter le coup de barre de l’après-midi : que manger à midi ?

Vous souffrez de fatigue après le déjeuner ? C’est tout à fait normal, c’est même biologique. Cependant, vous aimeriez bien ne pas sombrer dans les bras de morphée, en pleine digestion, après votre pause dej ». Et l’on vous comprend. Vous avez du travail à accomplir, et vous avez besoin d’être en forme pour ça. Alors, comment éviter le coup de barre après le déjeuner ? On vous dit tout.

Pourquoi a-t-on un coup de fatigue après déjeuner ?

Il est normal de ressentir de la fatigue après le repas. C’est biologique et dû à la digestion. Le simple fait de manger (mastiquer, déglutir, transformation des aliments, etc.) demande beaucoup d’énergie à notre organisme. Cela représente 10 % de notre énergie. C’est énorme.

Ajoutez à cela que tout notre système est fait de rythmes biologiques. L’un d’eux est le rythme circadien. C’est celui qui correspond au cycle de veille et au cycle de sommeil. Chez l’être humain, ce rythme circadien est marqué par des pics de somnolence inévitable. Comme vous pouvez vous en douter, ils surviennent en fin de nuit, mais aussi en début d’après-midi, entre 14 h et 15 h.

La chaleur est également un facteur de somnolence. Si vous le pouvez, préférez déjeuner dans un endroit frais en été et pas trop chauffé l’hiver.

Sommes-nous pour autant tous condamnés à avoir sommeil après le repas de midi ? Pas tout à fait. Il existe quelques petites choses que l’on peut faire pour éviter d’avoir un coup de barre l’après-midi. L’une des premières est de se mettre en condition, bien avant l’heure du déjeuner.

Se mettre en condition pour garder la forme

Une alimentation équilibrée est la clé pour lutter contre le pic de fatigue d’après le repas. Pour cela, il est primordial de fractionner ce que l’on mange sur la journée en respectant bien la prise de 3 repas équilibrés. C’est ce qui apporte l’énergie dont vous avez besoin tout au long de la journée. Inutile donc de vous dire qu’il n’est pas conseillé de sauter un repas. Même le petit déjeuner. Il est par contre possible de prendre de petites collations, si elles sont légères.

Le soir, veillez à manger léger et à vous coucher tôt pour ne pas manquer de sommeil. Une bonne nuit de sommeil garantit une pleine énergie pour le bureau le lendemain. Sur toute la journée.

Si vous pensez que le café est votre ami, détrompez-vous, surtout si vous le consommez le soir. Il rend les nuits difficiles et vous le payerez le lendemain.

C’est la même chose concernant le sucre. Quand on sent un coup de fatigue, on a souvent tendance à vouloir manger quelque chose de sucré, pour nous donner un coup de peps. C’est une erreur. D’une part, l’effet du sucre sur l’organisme est éphémère. D’autre part, c’est un cercle vicieux, car le sucre entraîne plus de somnolence. On vous explique…

Quelles astuces pour éviter le coup de barre l’après-midi ?

Sans dire de lutter contre notre organisme qui ne souhaite qu’une chose : se mettre en off après la pause déjeuner, il est possible de limiter cette envie de dormir dans l’après-midi.

Manger équilibré

La première chose à éviter est de manger trop riche. En effet, si le repas n’est pas bien équilibré, le corps va sécréter de l’insuline qui provoquera une hausse de sérotonine. C’est ce qui cause l’endormissement. Prendre un repas équilibré équivaut à prévoir les bonnes proportions en glucides, protéines et bonnes graisses.

Les sucreries et les gras trans (graisses saturées) plombent la digestion et de fait, font chuter notre énergie.

Les céréales, légumes ou fruits sont riches en glucides et alimentent durablement l’apport en énergie dont le corps a besoin. Attention toutefois à ne pas en manger en trop grande quantité. Cela pourrait avoir l’effet inverse et vous donner envie de dormir.

Les patates douces, les lentilles ou encore les haricots ont un faible indice glycémique. Ils sont excellents.

Pour éviter le mauvais gras, privilégiez l’huile d’olive dans vos salades par exemple. Enfin, les protéines animales sont d’excellents apports énergétiques.

N’hésitez pas à consommer du poisson, de la viande, mais aussi du quinoa le midi.

À cela, rajoutez des sucres lents contenus dans les féculents. Ces sucres se diffusent plus lentement dans le sang, et évitent un pic d’insuline, responsable de la somnolence.

Avec tout cela, votre corps devrait avoir toute l’énergie dont il a besoin, et votre cerveau prêt à tourner à plein régime pour toute la journée.

Bouger et sortir !

Nous l’avons vu, un environnement trop chaud nuit à la concentration et favorise l’endormissement. Pendant votre pause déjeuner, aérez votre bureau pour retrouver un poste de travail prêt à vous mettre d’attaque pour l’après-midi.

Profitez-en également pour sortir et vous aérer. Marcher vous aidera à combattre la fatigue passagère et vous fera du bien après être resté plusieurs heures assis sans bouger. La pause, c’est la pause. Ne la négligez pas. Au contraire, décrochez complètement du travail et profitez-en pour discuter avec vos collègues et vous balader un peu.

Cuisiner ses repas à l’avance

Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour garder la forme, mieux vaut préparer son repas la veille. Il n’y a rien de pire que le coup de barre de l’après-midi après un repas riche au restaurant.

En préparant tout la veille, vous vous assurez d’emporter les bonnes quantités pour votre déjeuner et de vous concocter un repas parfaitement équilibré. Si vous ne voulez pas cuisiner deux repas en fin de journée, prévoyez une portion de plus dans votre repas du soir pour le lendemain. Pour les plus téméraires, vous pouvez même faire du batch cooking pour ne cuisiner qu’une seule fois pour tous les jours de la semaine.

Et si j’ai quand même envie de dormir ?

Si malgré tout le coup de fatigue se fait sentir après manger, vous pouvez essayer ces quelques astuces :

          Se lever et marcher quelques minutes. Cela remettra votre organisme en route.

          Manger du chocolat noir. Il est idéal pour stimuler les neurones.

          Boire une infusion de réglisse. Cette plante est excellente pour retrouver de l’énergie.

          Respirer de l’huile essentielle de menthe poivrée. C’est un véritable coup de boost.

Enfin, si vous le pouvez faites une sieste de 10/15 minutes en milieu de journée. Dans certains pays ou certaines régions, c’est une institution. C’est qu’il doit bien y avoir une raison vous ne trouvez pas ? Ces quelques minutes seront réparatrices et suffiront à retrouver l’énergie nécessaire pour bien travailler l’après-midi.

Top 3 des lunchboxes

Top 3 des mugs de voyage

Top 3 des pailles réutilisables

Archives

Vous aimerez aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This