Les secrets minceur de l’alimentation japonaise

19 Oct 2020Bons plans0 commentaires

Le Japon est considéré comme un modèle concernant la santé de ses habitants grâce à un taux d’obésité très faible et la plus longue espérance de vie au monde. L’impact de l’alimentation japonaise sur la santé est bien réel, et pourtant, le secret des Japonais pour rester minces et en bonne santé n’est pas seulement dans leur assiette ! Les Japonais agissent clairement en faveur de leur bien-être non seulement avec des habitudes alimentaires saines et des méthodes simples de préparation des aliments, mais aussi avec une façon de prendre les repas et une hygiène de vie anti-stress. On rêve tous de rester mince et de vivre très longtemps, non ? Alors, découvrons ensemble tous les secrets minceur de l’alimentation japonaise.

Des aliments sains

Le repas traditionnel japonais est typiquement composé de riz, d’une soupe et de trois accompagnements (du poisson, des légumes et parfois de la viande). Cette composition équilibrée est la base de l’alimentation japonaise.

Des légumes

Les légumes, et les végétaux en général, occupent une place importante, ce qui permet aux Japonais d’avoir une alimentation peu calorique tout en ingérant une quantité de nourriture suffisante pour atteindre rapidement la satiété. Le konjac est un des légumes courants au Japon, mais moins consommé en Occident. Il est pourtant très intéressant, car il est riche en fibres, contient peu de calories et nettoie le système digestif des éléments inutiles. Le konjac est un véritable atout minceur, très présent dans l’alimentation japonaise.

Des herbes aromatiques et des condiments

Les Japonais n’aiment pas diluer le goût avec des sauces : ils préfèrent préparer un bouillon de légumes et aromatiser les plats avec des herbes et des condiments (comme le gingembre, la sauce soja et le wasabi). Ils agrémentent également leurs plats avec des algues, riches en nutriments et en oligo-éléments. Les Japonais n’ajoutent pas de sel à leurs plats.

Du soja, du poisson et peu de viande

Le soja est souvent utilisé en petites quantités sous la forme de tofu, de miso, de lait de soja, etc. Il remplace les protéines animales. Les poissons (thon et saumon notamment) et les fruits de mer sont très souvent consommés au détriment de la viande. Malgré tout, les Japonais aiment la viande wagyu dont le fameux de bœuf de Kobe, très raffiné, pauvre en cholestérol et riche en oméga 3. Les Japonais accompagnent leurs aliments de peu de corps gras, hormis l’huile de colza et l’huile de sésame.

Des boissons hydratantes

Les Japonais veillent à s’hydrater suffisamment tout au long de la journée avec de l’eau et du thé principalement. Le thé vert, très répandu au Japon, est particulièrement connu pour ses effets particulièrement bénéfiques. Ils consomment aussi du saké et du sobacha, une boisson particulièrement détoxifiante et drainante, à base de sarrasin grillé.

Des aliments absents dans l’alimentation japonaise

La spécificité de la cuisine japonaise par rapport à nos habitudes alimentaires occidentales est qu’elle est pauvre en graisses et en sucre : pas de fritures, pas de confiseries et pas de fromages. Les desserts sont rares et ils sont cuisinés à base de soja, de riz, de thé et de haricots rouges (des azukis).

Des méthodes simples de préparation des aliments

Au pays du Soleil-Levant, les repas sont traditionnellement constitués de produits frais et de saison. Les Japonais n’ont pas pour habitude de conserver les aliments sur de longues périodes. Les produits sont cuisinés en étant le moins possible dénaturés. Ils gardent ainsi leurs bienfaits nutritionnels et participent ainsi à la diététique japonaise. Le wok, principal ustensile de cuisson, permet une cuisson rapide des aliments qui conservent ainsi toutes leurs propriétés. Les poissons et les légumes sont aussi beaucoup consommés crus.

Des habitudes lors des repas

Les secrets de la minceur des Asiatiques résident non seulement dans le contenu de leur assiette, mais aussi dans leurs habitudes liées à un art de la table sobre et épuré. Les repas nippons sont pris à des heures régulières. La nourriture est placée dans de petits contenants : les quantités sont ainsi proportionnées de façon adéquate, sans surplus. Ces petits plats japonais (le plus souvent un bol ou un bento) incitent à une quantité restreinte et à la variété. L’art de la table japonais intègre les baguettes qui obligent à ralentir les gestes. Les Japonais ont compris très tôt les bénéfices des repas « en conscience », qui font ressentir la satiété. Les repas japonais sont pris dans le calme et la convivialité, mais de façon concentrée. Le bon sens japonais incite à manger à 80 % de sa faim. On appelle cette démarche le « hara hachi bun », bénéfique pour le confort digestif. Si vous mangez en petites portions, dans le calme, en conscience et que vous vous arrêtez avant d’être rassasié, vous digérez mieux ! C’est ainsi qu’on garde la ligne, qu’on vit mieux et plus longtemps.

Une hygiène de vie anti-stress

Respecter la nourriture et manger en conscience est un aspect important dans la culture nippone. Les Japonais ont un rythme de vie stressant et ils cultivent la sérénité et le zen pour y remédier. Le moment du repas est précédé d’un temps d’introspection et d’observation. Profiter les odeurs, des couleurs et de la composition des plats est déjà un moment de satisfaction avant même l’acte de manger. Pour lutter contre le stress et les compulsions alimentaires, les Japonais pratiquent une activité physique qui leur permet de lutter contre le stress et l’embonpoint. Méditation, sports d’endurance et massages participent à une hygiène de vie nécessaire pour garder un corps svelte.

En pratique : comment bénéficier des bienfaits de l’alimentation japonaise ?

  1.     Privilégier les légumes frais et de saison
  2.     Cuire légèrement les aliments ou les consommer crus
  3.     Manger du poisson
  4.     Consommer peu de viande, mais de fine qualité et peu grasse
  5.     S’hydrater suffisamment au quotidien
  6.     Boire du thé vert avant chaque repas
  7.     Rincer le riz à l’eau froide avant de le faire cuire pour le rendre plus digeste
  8.     Utiliser l’eau de cuisson des légumes pour en faire des bouillons
  9.     Agrémenter les plats d’herbes aromatiques et de condiments
  10.   Limiter le sel, les sucres et les graisses
  11.   Respecter un temps d’observation avant de manger
  12.   Manger en conscience et dans le calme
  13.   Privilégier de petits contenants pour restreindre les portions
  14.   Quitter la table avant d’arriver à satiété
  15.   Faire de l’exercice physique
16.   Pratiquer la méditation ou tout moyen de lutter contre le stress
L'alimentation japonaise est une des raisons de la longévité et de la minceur des Japonais. Découvrez tous ses secrets.
La gastronomie japonaise est réputée aussi riche et variée que la cuisine française. Avec un art culinaire très affirmé, la cuisine nippone offre bien des clés pour trouver un équilibre et se préserver des excès. Vous connaissez à présent les bases de l’alimentation japonaise. Avouez que certains conseils ne sont pas compliqués à mettre en place ! C’est une question de minceur et d’espérance de vie.

Top 3 des lunchboxes

Top 3 des mugs de voyage

Top 3 des bouteilles isothermes

PromoMeilleure Vente #1 Bouteille d'eau en Acier Inoxydable Isotherme,... 18,89 EUR
PromoMeilleure Vente #2 HoneyHolly Bouteille d'eau en Acier Inoxydable... 16,31 EUR

Top 3 des pailles réutilisables

Vous aimerez aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This